Chambre Parentale

Dans son jus depuis 2010, année de l’acquisition de la maison, la chambre parentale, avec sa salle de bains-wc ouverte sur la partie nuit, le tout sur une moquette des années 70/80 méritait bien une réfection totale.Les murs recouverts d’un tissu bleu, le placard avec sa porte manquante et sa moquette murale, les poutres trop sombres, les meubles rustiques de la salle de bains, le bois trop présent d’une manière générale engagent à se mettre au travail pour donner le coup de jeune tant attendu. Une cloison de séparation avec une porte à galandage isolera la salle de bains de la chambre. Une clim sera installée. Un parquet sera posé.

Début des travaux : 14 septembre

Les travaux débutent par le démontage des placards et la dépose des tissus muraux. Ensuite le décollage, un peu pénible de la moquette est effectué en deux après-midi. Trente mètres carrés de moquette et le bois des placards ont suffit à remplir une remorque pour la déchetterie.

 Les 19, 20 et 21 septembre ont été occupés à poncer légèrement le meuble de la salle de bains ainsi que l’entourage de la baignoire avant de les repeindre. Le siphon de la baignoire fuit. Il est d’un accès véritablement très difficile. La réparation doit pourtant être effectuée. Je fais l’acquisition sur Amazon d’un outil adapté pour le desserrage.

Un gris titanium est choisi pour tenter de moderniser le meuble de salle de bains.

Côté droit, le coffrage des tuyaux du chauffage a été réalisé. Le samedi 29, Alexandre Montel accompagné d’un ami est venu passer les 17 mètres du circuit prévu pour la clim. Ces deux tuyaux isolés et le câble d’alimentation disparaîtront derrière le placo. Les condensats se déverseront dans le siphon d’un lavabo de la salle de bains.

Parallèlement l’ossature de la cloison devant supporter la porte coulissante a été commencée en se reportant aux dimensions de la porte qui sera livrée le 12 octobre.

Deux suspensions lumineuses sont prévues sous la poutre faîtière et un spot à leds dans la future niche. Un câble 2×1,5 et sa gaine sont passés dans la future cloison pour l’alimentation de cet éclairage.

6 octobre. Les tuyaux sont cachés, la niche est réalisée et éclairée.

Le 10 le panneau est peint, prêt à recevoir l’élément intérieur de la clim. Alexandre termine l’installation de la climatisation le jeudi 11. A midi tout est terminé et fonctionne parfaitement.

Dès réception le montage débute tel un jeu de mécano. L’ossature s’insère correctement dans son emplacement. Ensuite il faut fixer les plaques de plâtre. La difficulté tient au fait que deux couches de placo sont nécessaires pour rattraper l’écart entre la porte à galandage et la cloison.

Au final c’est 4 couches de placo qui sont vissées sur les montants. J’ai choisi de croiser les couches pour je pense, une meilleure rigidité. Les petits morceaux au-delà des 2,5 m « standard » que la visseuse ne peut atteindre juste sous le rampant côté salle de bains sont collés.

Le 22 octobre la porte est installée depuis quelques jours. La cloison attends ses bandes et sa sous-couche de peinture blanche avant la teinte définitive.

Les poutres ont été blanchies après avoir été rebouchées. Maintenant toutes les surfaces ont été repeintes. Plafond, rampants et murs sont comme neufs.

Le plancher est préparé pour recevoir un parquet contrecollé de 14 mm. Une sous-couche de 2,2 mm assurera une légère isolation thermique et phonique. Ce parquet se pose sans difficulté et sa finition satinée donne un bon rendu.

Le parquet posé c’est au tour des plinthes. Le changement de configuration a demandé une plus grande longueur de plinthes. C’est dans le bureau que le complément a été prélevé où il faudra en poser de nouvelles.

La partie nuit est terminée. Un parquet récupéré chez un voisin à Fougères ainsi qu’un reste de sous-couche isolante font l’affaire pour la salle de bains. Le blanc sur la nouvelle cloison semble trop fade. Nous choisissons un papier vinyle d’inspiration nordique qui réveille bien la pièce. L’éclairage basse tension de la chambre est installé dans la salle de bains. Le siphon de la baignoire est changé pour cause de fuite et un nouvel abattant trône sur le wc.

Il aura fallu plus de deux mois pour venir à bout de ce chantier mais le résultat me parait en valoir la peine.

FIN